veste doudoune moncler

veste doudoune moncler

Gmail, un des services en ligne proposés par Google. Rene Fluger/AP/SIPA

WEB - L’Américain de 41 ans a été arrêté par la police de Houston au Texas…

Google a-t-il le droit d alerter la police si la firme d tecte dans vos messages sur Gmail des contenus ill gaux?La question se pose, alors qu un habitant de Houston au Texas (Etats-Unis) a t arr t la semaine derni re apr s avoir envoy par e-mailune photo caract rep dopornographique.

Selon un m dia local, KHOU, Google a alert un centre de protection de l enfance apr s avoir d couvert, dans les e-mails de cet homme, une image relevant de la p dopornographie. Le centre a alors pr venu la police qui est ensuite intervenue. Le Texan, qui avait d j t reconnu coupable d agression sexuelle sur un gar on de 8 ans en 1994, a t inculp pour possession de pornographie infantile et promotion de pornographie infantile.

Les conditions de Google sont claires

La police de Houston a indiqu la presse locale que Google avait d tect des photos explicites d une jeune fille dans un e-mail que le p dophile pr sum envoyait un contact. De son c t , la firme de Mountain View n a pas souhait s exprimer sur cette affaire, qui pose la question de la vie priv e sur Internet et du r le de Google dans la surveillance du Web.

La firmen a jamais cach qu elle analysait le contenu des courriels envoy s et re us via son service de messagerie, qui compte plus de 400millions d utilisateurs dans le monde. , pr cisent: Nos syst mes automatis s analysent vos contenus (y compris les e-mails) afin de vous proposer des fonctionnalit s pertinentes sur les produits, telles que des r sultats de recherche personnalis s, des publicit s sur mesure et la d tection des spams et des logiciels malveillants. Cette analyse a lieu lors de l envoi, de la r ception et du stockage des contenus.

Rapports avec la police

Le directeur juridique de Google, David Drummond, avait affirm l an dernier dans que l entreprise s engageait contre la p dopornographie. A l poque, il expliquait d j que la firme pouvait travailler, dans certains cas, avec les services de police. Google rend l acc s l information disponible partout, et nous avons toujours support la libert d expression. Mais il n y a pas de libert de parole quand on en vient des images d abus sur mineurs. Malheureusement, la soci t n a pas t capable d arr ter leur cr ation. Mais nous devons travailler tous ensemble pour nous assurer qu elles ne soient plus disponibles en ligne et que les gens qui partagent ce contenu r pugnant soient signal s et poursuivis en justice , crivait-il l poque.

Pour d tecter les images, il affirme que Google utilise depuis 2008 une technologie permettant de tagger des images d abus sexuels commis sur des enfants: Ceci nous permet d identifier des copies de ces images qui pourraient exister ailleurs. Chaque image une identit propre que nos ordinateurs peuvent reconna tre sans que les humains n aient les revoir.


Related Articles:
moncler homme veste
moncler
doudoune moncler enfants
moncler d occasion
doudoune moncler femme avec fourrure
moncler paris soldes