site officiel moncler france

site officiel moncler france

Sony peut remercier la PlayStation 4. Après avoir terminé son exercice fiscal 2013, clos au 31 mars, sur une perte de 128 milliards de yens (930 millions d'euros), le groupe japonais vient d'annoncer un bénéfice inattendu pour les mois d'avril à juin. Porté par un chiffre d'affaires en hausse de 6%, a multiplié par huit son résultat net avec un profit de 26,8 milliards de yens, soit 194 millions d'euros. Les performances de sa division jeux vidéo, actuellement la deuxième plus importante du groupe derrière la téléphonie, ne sont pas étrangères à ce bon début d'année.

Longtemps déficitaire, la branche jeux vidéo a multiplié par deux ses revenus au premier trimestre pour un bénéfice net de 4,3 milliards de yens (31 millions d'euros). L'an passé à la même période, cette division perdait 16 milliards de yens (116 millions d'euros). Sony a du coup révisé à la hausse ses prévisions pour l'année fiscale 2014 dans le jeu vidéo, avec un bénéfice attendu de 25 milliards de yens, contre 19 milliards de pertes l'an passé.

Services en ligne payants

Ce renversement de tendance est dû à l'incroyable succès de la , la nouvelle console du groupe. Lancée en novembre, elle a surpassé les prévisions de Sony avec .

Si de nombreux signaux indiquent que la console continue de s'arracher, Sony n'a communiqué dans son bilan trimestriel que le cumul des PlayStation 4 et PlayStation 3 distribuées dans le monde. Entre avril et juin, 3,5 millions de ces consoles ont trouvé place dans les magasins, du côté de , et 600.000 Wii U et Wii chez .

Les finances du groupe japonais profitent de l'écosystème de la PlayStation 4, tournée vers le jeu et le divertissement en ligne. Pour pouvoir jouer avec ses amis sur Internet, le possesseur de la console doit s'acquitter d'un abonnement annuel de 50 euros. La PlayStation 4 permet également de louer des films et d'écouter de la musique en ligne, soit autant de services payants. Surtout, la console est devenue rentable en moins de six mois, contre trois ans pour la PlayStation 3. Les comptes de Sony ont longtemps été plombés par les coûts de conception de cette dernière, entièrement conçue en interne. En choisissant, pour la PlayStation 4, des composants et des outils de développement déjà existants, le groupe japonais a au contraire pu très vite renouer avec les profits.

La téléphonie en berne

Autre source de satisfaction pour Sony, les bons résultats de sa branche télévision, dont le chiffre d'affaires a grimpé de 3,8% ce trimestre. Un que Sony ne s'attend toutefois pas à voir perdurer. Le groupe a révisé à la baisse ses prévisions de vente de téléviseurs sur l'ensemble de l'année avec 15,5 millions d'exemplaires, contre 16 millions espérés en mai dernier. Mais Sony entend engranger un bénéfice de 10 milliards de yens dans ce secteur, contre 25,5 millions de perte en 2013.

Les perspectives sont bien plus moroses dans la téléphonie. Acculé entre pour le haut de gamme et ses concurrents chinois pour le bas et milieu de gamme, Sony prévoit de vendre seulement 43 millions d'unités de son Xperia cette année, contre 50 millions annoncés en mai. La firme japonaise s'attend même à ne plus dégager aucun bénéfice sur cette activité en 2014.


Related Articles:
soldes moncler homme
moncler farfetch
moncler usine
moncler femme occasion
destockage moncler
doudoune moncler