moncler gamme bleu

moncler gamme bleu

Hôpital Mont Sinai à New York où est hospitalisé le patient présentant des symptômes similaires à ceux du virus Ebola. JOHN ANGELILLO/NEWSCOM/SIPA

EPIDEMIE - Selon le centre hospitalier, le risque est faible… 

Un homme tait soign lundi dans un h pital de New York pour des sympt mes semblables ceux d Ebola et subissait des analyses pour d terminer s il est infect par le virus, a annonc le centre hospitalier, qui estime toutefois le risque faible.

Dans les premi res heures de la matin e du lundi 4ao t, un patient avec une forte fi vre et des sympt mes gastro-intestinaux s est pr sent aux urgences de l h pital Mount Sinai de New York , a d clar le directeur de l tablissement David Reich lors d une conf rence de presse.

Il est beaucoup plus vraisemblable qu il s agisse d une maladie plus courante

Le patient a r cemment voyag dans un pays de l Afrique de l Ouest o des cas d Ebola ont t signal s, a-t-il ajout sans pr ciser de quel pays il s agissait. Le patient, dont ni l identit , ni la nationalit n ont t r v l es, a t isol des autres patients et subissait lundi des analyses m dicales pour d terminer l origine de ses sympt mes.

Mais, David Reich a estim probable qu il ne s agisse pas d Ebola. Il est beaucoup plus vraisemblable qu il s agisse d une maladie plus courante . Selon lui, les analyses, qui doivent tre confirm es par les Centres f d raux de contr le et de pr vention des maladies, devraient prendre entre 48 et 72heures.

Un m decin rapatri aux Etats-Unis

Selon le dernier bilan de l Organisation mondiale de la Sant (OMS), l pid mie d Ebola en Afrique de l Ouest a fait 887 morts (confirm s, suspects ou probables) sur 1.603 cas pr sum s:358 en Guin e, 255 au Liberia, 273 en Sierra Leone et 1 au Nigeria.

Kent Brantly, un m decin am ricain contamin au Liberia, a t transf r aux Etats-Unis samedi pour y tre soign Atlanta (sud-est). La missionnaire am ricaine Nancy Writebol, elle aussi infect e par Ebola en Afrique, doit tre rapatri e mardi par avion sanitaire.

Interrog sur l pid mie, alors que Washington accueille un sommet USA-Afrique, Antony Blinken, directeur adjoint du Conseil de s curit nationale de Barack Obama, a assur que les Etats-Unis restaient vigilants.

Nous prenons toutes les mesures de protection et respectons tous les protocoles en place pour nous assurer qu il n y ait aucun probl me , a-t-il dit.


Related Articles:
doudoune homme moncler pas cher
moncler pas cher enfant
vente doudoune moncler
doudoune longue moncler
moncler farfetch
vestiaire collective moncler