moncler femme pas cher

moncler femme pas cher

C'est un projet ubuesque qui semble néanmoins en bonne voie. Un promoteur hollandais, Snowworld, s'intéresse de très près à la colline artificielle d'Elancourt, point culminant de l'Ile-de-France avec ses 230 mètres d'altitude, à 35 kilomètres de Paris. La société souhaite investir près de 50 millions dans l'exploitation sur cette colline d'un ski-dôme de 22 000 m². Avec des pistes à la longueur modulable, de 320 mètres pour les plus expérimentés, à 100 mètres pour les débutants, l'ensemble sera maintenu à une température de -5°C, été comme hiver.

La construction de ce complexe, pilotée par Sodearif, filiale de Bouygues Construction, est encore à l'état de projet. Il pourrait attirer près de 300.000 visiteurs par an, engendrant un chiffre annuel de 17 millions d'euros, avec son hôtel trois étoiles de 400 lits et son restaurant «d'altitude». Au début du mois de juillet, la mairie d'Elancourt, qui appartient à la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, a organisé une réunion publique dans le cadre d'une procédure de révision du PLU. Objectif: rendre la fameuse colline constructible, afin de louer le terrain à l'entreprise, première étape vers la construction de ces pistes de ski artificielles et couvertes qui devraient voir le jour d'ici deux ans.

«Cela fait trente ans que cette colline n'est pas exploitée», explique au Figaro Jean-Michel Fourgous, maire (UMP) d'Elancourt depuis 1996. «Elle reste en friche. Il s'agit pourtant d'un très beau site de 50 hectares qui, compte tenu de son altitude et de son relief, se prête bien aux sports de glisse. Au début, on n'était pas très chaud. Puis on a réalisé un sondage auprès de la population qui s'est avérée plutôt favorable au projet. C'est vrai que c'est un beau symbole pour la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.»

Sur les aspects économiques, le maire de la ville se montre optimiste: «La valorisation du site devrait créer près de 200 emplois. Et, parce qu'aujourd'hui les budgets des collectivités territoriales sont en difficulté, ce projet est confié à un investisseur privé. Il ne coûtera donc rien à la municipalité d'Elancourt», se réjouit-il.

Le projet, auquel Jean-Michel Fourgous souhaite «associer la population locale», ne devrait pas oublier les riverains: «Un tarif préférentiel pour les habitants de la communauté d'agglomération sera discuté avec la société. Cela permettrait de rendre le ski accessible aux plus défavorisés.»

, ce site serait au bord de la faillite, notamment en raison de son importante consommation en électricité.


Related Articles:
moncler manteau femme
moncler soldes 2012
doudoune moncler en ligne
doudoune moncler blanche
point de vente moncler
blouson moncler