moncler doudoune femme soldes

moncler doudoune femme soldes

Le palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris Eric Piermont AFP

Paris - La Bourse de Paris a ouvert mardi dans le vert (+0,82%), poursuivant la hausse entamée la veille, en dépit de l'abaissement des prévisions de l'agence de notation Moody's pour l'économie française.

A 10H28 (09H28 GMT), l'indice CAC 40 prenait 34,58 points à 4.251,8 points. La veille, il avait gagné 0,34%, rompant ainsi avec trois séances de nette baisse.

«Les publications de résultats d’entreprises ralentissent considérablement cette semaine. Le secteur bancaire a repris son souffle après le sauvetage de (la banque portugaise) Banco Espirito Santo (BES). Cependant les investisseurs restent prudents» et devraient suivre «de près les statistiques économiques de ce jour», ont noté les gérants de Barclays Bourse.

«Sur les marchés actions, les principaux indices mondiaux s’orientent à la hausse en ce début de semaine après plusieurs séances consécutives dans le rouge», ont souligné de leur côté les analystes de Saxo Banque.

«La séance de ce mardi promet néanmoins d’être plus intéressante aux États-Unis et en Europe (que la veille), puisque nous attendons une nouvelle batterie d’indicateurs», ont-ils ajouté.

Le PMI composite final et celui des services en juillet sont donc attendus en zone euro qui publiera aussi son commerce de détail en juin. Les commandes industrielles en juin et l'indice ISM d'activité dans les services en juillet aux États-Unis sont également au programme.

«La semaine dernière les PMI manufacturiers ont été plus faibles que prévu, suggérant que le troisième trimestre pourrait être difficile pour l'Europe», mais «les chiffres publiés aujourd'hui pourraient dessiner un horizon plus dégagé pour certains pays comme l'Espagne», a estimé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

«La France reste néanmoins un sujet d'inquiétude, avec la hausse du chômage, une économie prise dans les sables mouvants et un gouvernement paralysé», a-t-il relevé, en voyant dans la décision de Moody's le «signe de la pression à laquelle est soumise le président (François) Hollande».

La France devrait manquer ses objectifs budgétaires pour 2014 et 2015, en raison d'une croissance moindre qu'espéré, a estimé lundi soir Moody's, qui a abaissé ses propres prévisions pour l'économie du pays.

Du côté des valeurs, Crédit Agricole décollait de 4,81% à 10,78 euros, les investisseurs saluant ses bonnes performances opérationnelles, malgré un bénéfice pratiquement réduit à zéro par les déboires de BES.

Vivendi prenait 3,20% à 19,51 euros, soutenu par l'annonce de l'intérêt de l'espagnol Telefonica pour son dernier actif dans les télécommunications, la société brésilienne GVT.

Arkema rebondissait de 6,32% à 53,7 euros, rompant avec deux séances noires liées à des résultats mal accueillis, aidé par deux relèvements de recommandation.

Vicat reculait de 0,92% à 56,94 euros, affecté par le recul de ses résultats semestriels en recul, pénalisés par une hausse des frais financiers.

Lafarge perdait 0,89% à 56,92 euros, les investisseurs n'accueillant pas favorablement sa proposition avec Holcim de céder des installations capables de produire 3,6 millions de tonnes de ciment par an au Brésil, dans l'espoir de faciliter l'approbation dans ce pays de leur projet de fusion.

Le secteur des télécoms restait sous pression depuis que le fondateur de Free (Iliad: -0,11% à 189,4 euros), Xavier Niel, a dévoilé son intention de s'attaquer au marché américain via l'achat de T-Mobile US. Les rumeurs de rachat de Bouygues Telecom (Bouygues: -0,09% à 28,38 euros) notamment vont bon train, ce qui a poussé le groupe diversifié à déclarer lundi soir qu'il n'avait reçu «à ce jour aucune offre». Orange prenait par contre 0,35% à 11,53 euros et Numericable, qui doit publier ses résultats dans la soirée, grignotait 0,09% à 39,58 euros.

Tessi baissait de 3,78% à 95,26 euros, souffrant de la baisse de 2,6% de son activité au enregistrée au deuxième trimestre, pénalisée par ses activités dans le négoce d'or.

Auplata gagnait 7,44% à 1,3 euro. Le premier producteur d'or français a annoncé avoir accordé au Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) une option permettant à cet organisme public d'entrer à son capital, dans le cadre de la stratégie gouvernementale de relance du secteur minier français.

Catering International Services (CIS) s'élevait de 0,61% à 19,92 euros. Le groupe spécialisé dans l'hébergement et la restauration des salariés sur sites isolés a enregistré un recul de 11,5% de son chiffre d'affaires au premier semestre.

© 2014 AFP 0 contributions . R agissez ?
Related Articles:
moncler branson grise
moncler italie
moncler farfetch
bonnet moncler homme
boutique doudoune moncler
doudounes moncler soldes