moncler authentique

moncler authentique

Me Pierre Gonzalez de Gaspard, avocat des familles dans l'affaire des disparues de l'Yonne, attend dans un couloir du palais de justice d'Auxerre, le 14 décembre 2000 à Auxerre Eric Cabanis AFP

Mis à jour le 03.08.14 à 19h50

L'avocat Pierre Gonzalez de Gaspard, qui restera comme l'avocat ayant sauvé de l'oubli l'affaire des disparues de l'Yonne, est décédé samedi soir dans une clinique parisienne des suites d'un cancer, a indiqué à l'AFP son fils, l'avocat Philippe Gonzalez de Gaspard.

Né le 14 janvier 1928, Pierre Gonzalez de Gaspard avait démarré sa carrière dans le droit commercial, conseillant notamment le constructeur automobile allemand Mercedes-Benz.

Ce n'est qu'à la fin des années 80 et au début des années 90 que ce passionné de musique classique, et plus particulièrement de Brahms, devait se tourner résolument vers le droit pénal.

Ce Parisien de naissance à l'allure toujours soignée a notamment assuré la défense de Pierre Chanal, principal suspect dans l'affaire des disparus de Mourmelon, mais aussi de Patrice Padé, routier accusé du meurtre de la jeune collégienne britannique Caroline Dickinson, finalement innocenté grâce à des tests ADN.

Mais c'est le 2 septembre 1996, que la France découvrira, à l'occasion de l'émission «Perdu de vue» sur TF1, le visage grave de Me Gonzalez de Gaspard, qui accompagne, sur le plateau, des proches de sept jeunes filles disparues durant les années 70 dans la région d'Auxerre.

Souffrant de déficiences mentales, elles étaient toutes pensionnaires d'établissements spécialisés de l'Yonne, et n'avaient plus donné signe de vie après leur disparition.

Après de multiples péripéties, l'enquête était au point mort. L'intervention télévisée allait la relancer, avant que le juge d'instruction ne rende une ordonnance de refus d'informer, synonyme de fin des investigations.

Me Gonzalez de Gaspard saisissait alors la chambre de l'instruction, qui allait annuler cette ordonnance et estimer que les éléments connus justifiaient bien une instruction.

En 2007, trente ans après les faits et au terme de dix ans de batailles de procédure, Emile Louis était définitivement condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat des sept jeunes femmes.

Plus récemment, l'avocat s'était beaucoup impliqué dans la défense du tueur en série Francis Heaulme, accusé du double meurtre de Montigny-lès-Metz, qui l'avait néanmoins révoqué quelques minutes seulement avant l'ouverture du procès aux assises de Moselle, en mars.

«Ca l'a beaucoup marqué», dit son fils, qui évoque un homme féru de littérature et de poésie.

Issu d'une famille d'origine espagnole, Pierre Gonzalez de Gaspard était père de deux fils, Philippe et Laurent, juriste.

Inscrit au barreau de Paris en 1952 et jusqu'à son décès, ce polyglotte aura régulièrement plaidé devant des juridictions espagnoles, britanniques ou allemandes.

© 2014 AFP Twitter
Related Articles:
moncler taille
moncler blouson homme
moncler.com doudoune
gamme bleu moncler
moncler pas chere homme
doudoune moncler femme grise