doudoune sans manche moncler femme

doudoune sans manche moncler femme

La police examine les lieux de la tuerie à Grande-Synthe (nord, près de Dunkerque) où un homme a tiré sur son ex-compagne et les deux parents de celle-ci dans une voiture, le 4 août 2014 Philippe Huguen AFP

Mis à jour le 05.08.14 à 12h50

L'homme soupçonné d'avoir tué son ex-compagne et les deux parents de celle-ci dans une voiture lundi après-midi à Grande-Synthe, près de Dunkerque (Nord), était toujours hospitalisé mardi matin et son état était jugé «préoccupant», a-t-on appris de source judiciaire.

Ce Français de 49 ans avait été interpellé lundi soir à Callenelle, une commune belge située à la frontière avec la France, à environ 15 kilomètres de Tournai, quelques heures après la fusillade qui a coûté la vie à trois personnes.

«Il a été retrouvé parce que la police belge avait été avertie d'une tentative de suicide, à la fois par absorption médicamenteuse et parce qu'il a tenté de se pendre. Les policiers ont ensuite fait le rapprochement avec le véhicule aperçu sur les lieux de la fusillade», a expliqué à l'AFP Eric Fouard, procureur de la République de Dunkerque.

Hospitalisé, le suspect était «toujours inconscient» mardi matin, «dans un état qualifié de préoccupant», a précisé le magistrat, qui doit tenir une conférence de presse à 13h00 au palais de justice de Dunkerque.

«Une information judiciaire a été ouverte pour assassinats. On va délivrer un mandat d'arrêt européen. Dès qu'il aura repris conscience et qu'il sera transportable, on demandera aux autorités judiciaires belges son retour en France, qui pourra durer de quelques jours à quelques semaines, selon qu'il consent ou pas au dit retour», a encore dit M. Fouard.

La fusillade a eu lieu lundi vers 17H30 sur un parking au milieu de la place du Marché, l'une des plus fréquentées de la commune. Les trois personnes décédées sont le conducteur du véhicule visé par les tirs, un homme de 72 ans, sa femme de 68 ans et leur fille âgée de 49 ans (BIEN 49), l'ancienne compagne de l'auteur présumé, qui était assise à l'arrière du véhicule.

Selon le procureur, il y aurait d'abord eu une poursuite entre les deux véhicules, à quelques centaines de mètres du lieu de la fusillade. Arrivé sur la place, le suspect aurait d'abord tiré, sans sortir de son véhicule et à l'aide d'une arme de poing, sur la passagère avant, puis aurait abattu le conducteur, qui était sorti de sa voiture avec un cric. Il aurait ensuite tiré sur son ancienne compagne, la touchant à quatre reprises, avant de prendre la fuite.

Les autopsies des victimes doivent être pratiquées mercredi.

Le suspect et son ancienne compagne s'étaient séparés le 27 juin, après «être restés ensemble deux ans», a indiqué Eric Fouard.

La veille de leur séparation, la femme de 49 ans avait déposé plainte pour des violences conjugales. Son ancien compagnon avait été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec la victime et devait être jugé par le tribunal correctionnel de Valenciennes le 13 août prochain, a-t-il ajouté.

© 2014 AFP Twitter
Related Articles:
moncler bordeaux
doudoune moncler homme marron
moncler outlet suisse
doudoune moncler pas chere
site moncler
moncler official online shop