certilogo moncler

certilogo moncler

Les diplomates et les militaires français rêvaient d'enterrer le sujet pendant la trêve d'été. Mais comme le sparadrap du capitaine Haddock, l'affaire du Mistral leur colle à la peau. Cette fois, c'est de Berlin qu'est venu le énième rebondissement de la saison. Longtemps critiqué pour sa complaisance vis-à-vis de la Russie de Poutine, le gouvernement allemand a rompu lundi un contrat prévoyant la construction d'un camp d'entraînement militaire pour les troupes russes dans la région de la Volga. En annulant ce projet de 100 millions d'euros, Berlin franchit sciemment la limite imposée par , qui barrent la route aux exportations d'armement vers la Russie mais seulement sur les contrats à venir. Le gouvernement allemand espère ainsi pousser ses alliés européens à rendre l'embargo rétroactif. Droit dans ses bottes, il semble assumer la réplique du Kremlin, qui veut porter plainte pour «violation de contrat». Et place la balle dans le camp français.


Related Articles:
jacket moncler
vide dressing moncler
doudoune moncler.fr
moncler lyon
blouson moncler femme pas cher
moncler doudoune femme soldes