veste moncler prix vente de haute qualité et de réduction

veste moncler

Une maison de sant regroupant une vingtaine de praticiens a t inaugur e lundi au , une r ponse au probl me de la

Les 30.000 habitants de cette commune de Seine-Saint-Denis ne disposaient plus que de 16 m decins g n ralistes, d un gyn cologue et d un radiologue avant l ouverture de la maison de sant . Sept m decins de moins qu il y a cinq ans.

Des carnets de rendez-vous d j pleins

L objectif est de stopper une forme d h morragie en proposant un lieu extr mement valorisant, un ch teau du XIXe si cle refait neuf, dans une ville plus connue pour ses cit s, se r jouit le maire Olivier Klein. Il esp re stabiliser la population de m decins , voire en attirer.

Les 700 m2 de la maison de sant ont d j permis l installation d un psychiatre et d un dermatologue, dont la commune tait d pourvue. Le carnet de rendez-vous de l orthophoniste est d j plein. Dans ce lieu, nous avons de meilleures conditions de travail. Sans a, dans dix ans, il n y avait plus de m decins Clichy-sous-Bois , explique le Dr Alain Rodriguez, l un des cinq g n ralistes de l tablissement.

Jusque-l , rien n attirait les m decins

Avant l ouverture de cette maison de sant o les m decins s engagent ne pas refuser les consultations de titulaires de la couverture maladie universelle (CMU) ou de l aide m dicale d Etat (AME), les salles d attentes (des m decins de ville) taient pleines, il y avait des d lais d attente de 3h30 voire 4h chaque jour , narre ce m decin qui exerce Clichy depuis 20 ans.

L ins curit lors des visites dans certaines cit s , les journ es rallonge avec 40 45 consultations jusqu 22 heures, tout cela n attirait pas vraiment les m decins , d plore-t-il.

Une esp rance de vie inf rieure au reste de la r gion parisienne

Dans cette banlieue nord-est de Paris, les in galit s de sant se ressentent du berceau -- il n y a pas de p diatre -- au tombeau -- l esp rance de vie des hommes y est inf rieure de trois ans au reste de la r gion parisienne.

La d sertification m dicale y est d autant plus douloureuse que la pauvret et la pr carit favorisent des pathologies moins r pandues ailleurs, comme la tuberculose. On y meurt plus que dans le reste de la France du cancer et des maladies cardio-vasculaires.

Pour r habiliter cette ancienne demeure bourgeoise, 3 millions d euros ont t investis, dont un tiers par l Union europ enne au titre de la correction des d s quilibres r gionaux en son sein.


articles connexes:
bonnet moncler pas cher
moncler enfant
doudounes moncler
doudoune moncler enfant
doudoune moncler pas cher
doudoune moncler pas chere