doudoune moncler femme femme Promotion-Online

doudoune moncler femme

«C'est une provocation inadmissible!», lance (Union nationale des indépendants à la conduite), l'un des principaux syndicats des auto-écoles. Et c'est l'Élysée qui est à l'origine de la colère de ces professionnels de la conduite.

Alors que, depuis plusieurs semaines, les organisations syndicales de la profession multiplient les réunions de travail avec le ministère de l'Intérieur pour plancher sur une réforme des auto-écoles, l'Élysée a reçu les co- fondateurs d'Ornikar. En proposant un , via Internet et des moniteurs indépendants, ces deux jeunes ne sont pas loin de devenir la «bête noire» des auto-écoles. D'ailleurs, par l'intermédiaire de leurs syndicats, ces dernières ont engagé un bras de fer judiciaire avec les deux fondateurs d'Ornikar. Elles ont été déboutées.

Après avoir été reçus par l'Élysée, les deux fondateurs qui -pour se lancer attendent l'obtention d'un agrément par les pouvoirs publics- en ont fait aussitôt écho, ! Pour Philippe Colombani, responsable de l'Unic, cette initiative est très maladroite. «Les syndicats ne sont pas reçus par les plus hautes instances de l'État, et ces deux jeunes le sont», s'indigne-t-il. «C'est un très mauvais signal envoyé à une profession qui se sent comme d'autres, méprisée, insultée et déconsidérée», poursuit-il, rejoint par d'autres représentants. Ainsi pour Bruno Garancher, président de l'ECF - École de conduite française, «il y a lieu de s'étonner de cet entretien». Pour beaucoup, il est le signe que l'on pourrait s'orienter vers des modèles d'organisation que propose Ornikar Désormais, cet entretien donne le désagréable sentiment que les réunions de travail à Bauveau ne serviraient à rien, la réforme étant pilotée, dans les coulisses, au plus haut niveau de l'État.

L'initiative de l'Élysée est d'autant plus mal vécue que les auto-écoles, déjà durement critiquées par l'opinion publique, car considérées comme trop chers, sont aussi dans le collimateur du gouvernement au sujet de la réforme touchant les . «Avec les huissiers, les pharmaciens et d'autres encore, nous sommes sur la liste des 37 professions concernées», rappelle Bruno Garancher.

Aujourd'hui, l'Unic demande que les organisations professionnelles soient reçues sans délai par le cabinet du président de la République afin «d'obtenir des éclaircissements et des garanties quant au devenir et à la pérennité d'une profession». La réforme des auto-écoles pourrait donner lieu à des annonces de la part du gouvernement avant la fin de cette année.


articles connexes:
doudoune femme moncler
doudoune moncler femme pas cher neuf
doudoune moncler homme
doudoune moncler
moncler doudoune site officiel
moncler homme